lind3_OLIVIER DOULIERYAFP via Getty Images)_capitol damage OLIVIER DOULIERYAFP via Getty Images

La véritable menace pour la démocratie américaine

AUSTIN – Il reste encore beaucoup à apprendre des événements survenus à Washington DC le 6 janvier 2021. Dès l’instant où les émeutiers ont commencé à prendre d’assaut le Capitole, il est néanmoins apparu clairement que l’ordre constitutionnel américain résisterait à la tentative de Donald Trump visant à le saboter.

D’après les éléments de preuve à disposition, Trump aurait soutenu une manœuvre farfelue visant à conduire le vice-président Mike Pence à refuser de certifier les résultats de victoire de Joe Biden à l’issue du vote du Collège électoral. Le plan visait à ce que la confusion engendrée par la présence de grands électeurs autodésignés et non autorisés conduise les Républicains du Congrès à confier un second mandat à Donald Trump.

Cette tentative était toutefois voué à l’échec, les Républicains clés refusant de se livrer à un tel exercice. Pence a décliné le poste que cette manœuvre était censée lui conférer, tout comme le procureur général William Barr et plusieurs autres hauts responsables du pouvoir exécutif. Les dirigeants républicains au niveau des États de Géorgie, du Michigan, du Wisconsin et de Pennsylvanie, ainsi que les juges fédéraux – dont plusieurs avaient été nommés par Trump – ont également tenu bon.

To continue reading, register now.

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

or

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

https://prosyn.org/2cIBQ3Jfr