rodrik199_Mario TamaGetty Images_grocerystoreworker Mario Tama/Getty Images

Un nouveau modèle de productivisme?

CAMBRIDGE – J'ai écrit récemment un article sur l'émergence possible d'un nouveau modèle économique susceptible de supplanter le néolibéralisme. Il donne une plus grande responsabilité aux Etats et à la société civile dans l'organisation de l'investissement et de la production, en termes de création d'emplois de qualité, de transition climatique et d'évolution vers un monde plus sûr et plus résilient. Par rapport au modèle précédent, le nouveau paradigme attribue beaucoup moins de place au marché et aux grandes entreprises. J'appelle ce paradigme "productivisme", mais je crois que d'autres trouveront sans doute un terme plus "sexy".

Depuis longtemps, le pendule de l'idéologie économique bascule entre déification des marchés et planification étatique. Aujourd'hui semble-t-il, nous nous trouvons en pleine période de basculement. On pouvait effectivement s'attendre à un retour du balancier du fait des défauts du néolibéralisme (hausse des inégalités, concentration du pouvoir entre les mains de quelques grandes entreprises et manque de prise en compte de l'impact social et environnemental de l'activité économique).

Développer un nouveau modèle suppose une nouvelle approche - pas une reproduction du passé. Lorsque le New Deal et l'Etat providence ont remplacé le capitalisme sauvage, les dirigeants politiques ne se sont pas contentés de revenir au mercantilisme. Ils ont établi une nouvelle réglementation économique, instauré la protection sociale et adopté une politique macroéconomique explicitement keynésienne.

To continue reading, register now.

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

Subscribe

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

https://prosyn.org/meq3Xdvfr