Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

suzman6_Pool BOUVETDE KEERLEGamma-Rapho via Getty Images_mandelaliberation Pool Bouvet/De Keerle/Gamma-Rapho via Getty Images

Comment Nelson Mandela a fait plier l’histoire

SEATTLE – Voici vingt-cinq ans se tenaient en Afrique du Sud les premières élections libres depuis la fin de l’apartheid. Le Congrès national africain (African National Congress – ANC) et son chef, Nelson Mandela, devenu président, commencèrent de retisser un pays désuni. Alors que l’Afrique du Sud vient d’achever sa sixième consultation électorale générale, il n’est pas inutile de rappeler le formidable héritage légué par Mandela.

En 1994, jeune journaliste au Financial Times, j’étais chargé de suivre le dirigeant du Congrès panafricain (Pan Africanist Congress – PAN) Clarence Makwetu, et notamment le moment où il glisserait son bulletin dans l’urne. Makwetu n’avait pas intérêt à la réconciliation. Durant l’apartheid, la branche militaire du PAC avait fait sien le slogan « un colon, une balle » et ses membres appelaient à rejeter « tous les blancs à la mer ».

Aucun sondage des électeurs noirs n’avait jamais été réalisé avant ces élections, et ceux dont nous disposions n’étaient guère fiables ; certains créditaient Makwetu et son parti d’un quart des intentions de votes. Beaucoup s’inquiétaient qu’un tel résultat ne déclenche une éruption de violence, et il semblait bien que cela dût être le cas.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/fM63fDZfr;
  1. lhatheway8_Spencer PlattGetty Images_stockmarketcoronavirus Spencer Platt/Getty Images

    A COVID-19 Emergency Response Plan

    Larry Hatheway

    The rapid escalation of the COVID-19 crisis may be setting the stage for a global recession. Economic policymakers have no time to waste in preparing a response – preferably one that makes full use of low and falling bond yields, below-target inflation, and the lessons of the last recession.

    0
  2. fischer166_JIM WATSONAFP via Getty Images_trumplookingangrywef Jim Watson/AFP via Getty Images

    The West’s Final Countdown?

    Joschka Fischer

    With the US presidential election approaching, no one can say they didn't foresee the possibility of Donald Trump winning a second term – an event that would pose an existential threat to the very idea of "the West." So why are European leaders spending their time squabbling over agriculture subsidies?

    6

Edit Newsletter Preferences