Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

campanella17_Ryan AshcroftSOPA ImagesLightRocket via Getty Images_englihs Ryan Ashcroft/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

Retour à la Petite Angleterre ?

MILAN – Les historiens décriront peut-être un jour le Brexit comme le moment décisif auquel une vague nationaliste aura emporté l’ordre mondial libéral d’après-guerre. Leur tâche sera toutefois rendue difficile par le fait que le Brexit ne constitue pas en réalité la manifestation d’un nationalisme britannique. Au contraire, c’est précisément le manque de nationalisme britannique à proprement parler qui a poussé le Royaume-Uni au bord de la désintégration.

Au fil des siècles, les identités nationales écossaise, galloise et irlandaise se sont développées en réaction à un impérialisme anglais étouffant. Avant de se constituer un empire au-delà des océans – dans un premier temps en Amérique du Nord et dans les Caraïbes, puis en Inde et en Asie du Sud-Est – les Anglais ont bâti un proche empire depuis le sud des îles Britanniques jusqu’au nord-ouest. Ainsi, bien que « l’empire extérieur » ait permis la convergence des différentes identités nationales du Royaume-Uni autour d’une identité britannique commune, « l’empire intérieur » a toujours été résolument anglais.

L’empire britannique a néanmoins pendant plusieurs siècles créé de la richesse, apporté des matières premières, et généré des opportunités professionnelles planétaires pour tous les habitants des îles Britanniques. Sa mission « civilisatrice » créait un sentiment d’appartenance collective, ainsi que le discours d’un progrès démocratique et économique ininterrompu.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/zRsCY3Bfr;
  1. lhatheway8_Spencer PlattGetty Images_stockmarketcoronavirus Spencer Platt/Getty Images

    A COVID-19 Emergency Response Plan

    Larry Hatheway

    The rapid escalation of the COVID-19 crisis may be setting the stage for a global recession. Economic policymakers have no time to waste in preparing a response – preferably one that makes full use of low and falling bond yields, below-target inflation, and the lessons of the last recession.

    0
  2. fischer166_JIM WATSONAFP via Getty Images_trumplookingangrywef Jim Watson/AFP via Getty Images

    The West’s Final Countdown?

    Joschka Fischer

    With the US presidential election approaching, no one can say they didn't foresee the possibility of Donald Trump winning a second term – an event that would pose an existential threat to the very idea of "the West." So why are European leaders spending their time squabbling over agriculture subsidies?

    3

Edit Newsletter Preferences